Michel Houellebecq
AUTEUR  


Michel Houellebecq

Michel Thomas naît en 1956 à la Réunion. Délaissé par ses parents, l’enfant est finalement confié, en France, à sa grand-mère paternelle, Henriette Thomas – l’écrivain choisira pour pseudonyme le nom de jeune fille de celle-ci, Houellebecq. Après avoir fréquenté le lycée de Meaux et suivi des classes préparatoires, il intègre en 1975 l’Institut national agronomique, commence une scolarité à l’école Louis Lumière, puis débute une carrière d’ingénieur en informatique. En 1985, il rencontre Michel Bulteau, directeur de la Nouvelle Revue de Paris, qui, le premier, va publier ses poèmes. En 1991 paraît, aux éditions de La Différence, le recueil La Poursuite du bonheur, qui reçoit le prix Tristan Tzara. La même année, Michel Houellebecq publie Rester vivant : méthode et un essai sur Lovecraft, H.P Lovecraft. Contre le monde, contre la vie. En 1994, Maurice Nadaud édite son premier roman, Extension du domaine de la lutte, qui le fait connaître à un plus large public. Michel Houellebecq collabore à cette époque à de nombreuses revues (L’Atelier du roman, les Inrockuptibles…). Son deuxième recueil de poèmes, Le Sens du combat, qui paraît en 1996, obtient le Prix de Flore ; il est publié chez Flammarion, qui devient l’éditeur attitré de l’auteur. La publication en 1998 des Particules élémentaires, qui reçoit le prix Novembre, connaît un large retentissement : le roman sera traduit en plus de vingt-cinq langues, et il fait de Michel Houellebecq l’un des romanciers français les plus célèbres à l’étranger. En 1999 paraît Renaissance, un nouveau recueil de poèmes, en même temps que Michel Houellebecq coadapte avec Philippe Harel Extension du domaine de la lutte pour le cinéma. Le disque Présence humaine, dans lequel Michel Houellebecq dit ses poèmes sur une musique de Bertrand Burgalat, sort en 2000, année où paraît aussi Lanzarote, un recueil-coffret de textes et de photographies. Michel Houellebecq part alors vivre en Irlande, où il écrit Plateforme, publié en 2001; puis il s’installe en Espagne. Il y écrit son quatrième roman, La possibilité d’une île, qui paraît en 2005 et obtient le prix Interallié – il adaptera ce roman pour le cinéma en 2008. En 2010, La carte et le territoire se voit attribuer le prix Goncourt. Peu après, Michel Houellebecq s’installe de nouveau en France. En 2013, il revient à la poésie avec Configuration du dernier rivage.


POÉSIES

La Poursuite du bonheur, Paris, La Différence, 1991.

Le Sens du combat, Paris, Flammarion, 1996.

Renaissance, Paris, Flammarion, 1999.

Poésies, Paris, J’ai Lu, 2000 – réunit La Poursuite du bonheur, Le Sens du combat et Renaissance.

Configuration du dernier rivage, Paris, Flammarion, 2013.


ROMANS

Extension du domaine de la lutte, Paris, Éditions Maurice Nadaud, 1994.

Les Particules élémentaires, Paris, Flammarion, 1998.

Plateforme, Paris, Flammarion, 2001.

La possibilité d’une île, Paris, Fayard, 2005.

La carte et le Territoire, Paris, Flammarion, 2010.


ESSAIS

H.P Lovecraft. Contre le monde, contre la vie, Monaco, Éditions du Rocher,

« Les Infréquentables », 1991.

Rester vivant : méthode, Paris, La Différence, 1991.

Interventions, Paris, Flammarion, 1998.

Ennemis publics, correspondance avec Bernard-Henri Levy, Paris, Flammarion/Grasset, 2008.

Interventions 2, Paris, Flammarion, 2009.


AUTRES TEXTES

Lanzarote, Paris, Flammarion, 2000.


PRÉFACES

– Rémy de Gourmont, L’Odeur des jacynthes, anthologie de poèmes choisis et

présentés par Michel Houellebecq, Paris, La Différence, « Orphée »1991.

– Valerie Solanas, SCUM Manifesto, traduit de l’américain par Emanuèle de Lesseps, postface de Michel Houellebecq, Paris, Mille et une nuits, « Les petits libres », 1998.

– Tomi Ungerer, Érotoscope, préface de Michel Houellebecq, Paris, Taschen, 2001.

Auguste Comte aujourd’hui. Colloque de Cerisy, 3-10 juillet 2001, précédé de « Préliminaires au positivisme » par Michel Houellebecq, Paris, Kimé, 2003.

– Auguste Comte, Théorie générale de la religion ou Théorie positive de l’unité humaine, préface de Michel Houellebecq, Paris, Mille et une nuits, 2005.

– Jeff Koons Versailles : exposition, Versailles, Château de Versailles, 10 septembre 2008 – 4 janvier 2009, Paris, X. Barral, 2008.

– Frédéric Beigbeder, Un roman français, préface de Michel Houellebecq, Paris,

Librairie générale française, 2010.

– Rachid Amirou, L’Imaginaire touristique, préface de Michel Houellebecq, Paris, CNRS Éditions, 2012.


FILMS

Réalisateur

Cristal de souffrance, court-métrage, 1978.

Déséquilibres, court-métrage, 1982.

La Rivière, court-métrage, 2001.

La Possibilité d’une île, adapté et réalisé par Michel Houellebecq, Paris, Bac vidéo, 2009.


Scénariste

Extension du domaine de la lutte, adaptation par Philippe Harel, scénario par Michel Houellebecq, Issy les Moulineaux, Studio Canal, Universal pictures vidéo France, 1999.

Monde extérieur, de David Rault, scénario Michel Houellebecq, 2004.

Plateforme, livre graphique dessiné par Alain Dual, les Contrebandiers éditeurs, 2014


DISQUES

Le Sens du combat, Michel Houellebecq, auteur et voix ; Jean-Jacques Birgé, musique ; Martine Viard, chant ; Paris, Radio France, Arles, Harmonia Mundi, « Les poétiques de France Culture », 1996.

Présence humaine. Michel Houellebecq, auteur et voix ; Bertrand Burgalat, musique ; Paris, Tricatel, 2000.

Établissement d’un ciel d’alternance, Michel Houellebecq, auteur et voix parlée ; Jean-Jacques Birgé, claviers, processeur vocal, Paris, EPM, 2007.

 

Aux contrebandiers éditeurs:

Plateforme, avec Alain Dual

 

Michel Houellebecq

(photographie : Philippe Matsas (c))

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


retour