Nouveauté janvier 2014 - El Tigre, Alfredo Arias et José Cuneo

Si vous ne visualisez pas cette lettre d'info, allez ici : http://lescontrebandiers.free.fr/lettre_infos/El_Tigre_presse.html

Pour recevoir ce livre en service de presse, merci de le demander par mail à com@lescontrebandiersediteurs.com

 

El Tigre

Livre graphique : bande dessinée + livret intégral du spectacle musical présenté au Théâtre du Rond Point du 17 décembre 2013 au 12 janvier 2014

 

  El Tigre

Alfredo Arias et José Cuneo
 

El Tigre, province de Buenos Aires, est situé sur un delta parsemé d'îlots, d'alligators et de maisons de villégiature exotiques et insolites. Ricardo Robles - alias Madame Holy - y possède une villa sur pilotis. Le samedi soir, avec la complicité de son employé Fernand Fricotin (grimé en Dark, gouvernante de couleur) , il/elle y invite ses ami(e) s pour réinterpréter des chefs-d'oeuvres du cinéma hollywoodien. Ce soir-là, ce sera Mirage de la vie, de Douglas Sirk, avec Lana Turner dans le rôle-star.
Mais au-dehors, les éléments se déchaînent, et le ferry accoste vide de ses passagers. Ce n'est que le début d'une série de péripéties qui empêcheront la reconstitution, mais seront riches en émois cinéphiliques et vaudevillesques.

Alfredo Arias a écrit, avec la collaboration artistique de René de Ceccatty, une comédie sur le dérèglement climatique et la passion du cinéma, où de folles cinéphiles côtoient des fantômes de stars et des martiens. Il choisit comme scénographe un compatriote, José Cuneo, également auteur de bande dessinée, à qui il décide de confier également ses personnages, avec une liberté totale : « J'ai toujours vu et lu les bandes dessinées comme un moment suspendu entre l'écrit et l'écran. Comme d'extraordinaires films potentiels. C’est pourquoi je suis enthousiasmé que cette relation entre théâtre, cinéma, dessin et écriture soit en quelque sorte condensée dans cet album. »

 

Parution : 2 janvier 2014

ISBN 978-2-915438-58-1

Format : 17 x 24 cm
176 pages

Prix : 20 €

 

Les auteurs

Alfredo Arias est metteur en scène, comédien et auteur dramaturge. Il est né en Argentine. Sa première mise en scène est une réduction, façon bande dessinée, du Dracula de Bram Stocker. En 1968 il crée la troupe TSE, avec laquelle il présente ses spectacles à Caracas, New York et Paris, où il s'installe deux ans plus tard. Sa première pièce, Histoire du théâtre, ainsi que sa mise en scène de la pièce de son ami Copi, Eva Peron, le font remarquer puis acclamer du public et de la critique. Il en sera de même pour Luxe et pour Peines de coeur d’une chatte anglaise, joué des centaines de fois à Paris. De 1985 à 1991 il dirige le Centre dramatique d'Aubervilliers, où il visite quelques fondamentaux du théâtre (Shakespeare, Goldoni, Marivaux,... ).
Alfredo Arias mène parallèlement une carrière de dramaturge et de metteur en scène d’opéra dans le monde entier. Il a obtenu trois Molières. Il est également comédien dans ses propres mises en scènes : Les Bonnes de Genet, Madame de Sade de Mishima, La Femme assise, Tatouage, Truismes...
Depuis 1992 il développe un langage théâtral mêlant danse, musique et dialogues poétiques, avec la collaboration de René de Ceccatty. Il joue à l’automne 201 3 Marranadas (Truismes en espagnol) d’après Marie Darrieussecq au Théâtre Matadero de Madrid.

 

René de Ceccatty est romancier, auteur dramatique, essayiste, traducteur et éditeur. Né à Tunis en 1952, il est l'auteur d’une trentaine d'ouvrages, chez Gallimard, au Seuil et chez Flammarion. Ses romans Aimer (1996), Consolation provisoire (1998), L'Éloignement (2000), Fiction douce (2002) et Une fin (2004) forment une pentalogie consacrée à la difficulté d'aimer et peuvent se ranger dans le genre de l'autofiction. Il poursuit dans cette veine avec L'Hôte invisible (2007) et Raphaël et Raphaël (2012), tout en publiant des biographies, des essais et des récits à la fois intimes et érudits. Il crée la collection « Haute enfance » chez Hatier, et, au Seuil, les collections « solo » et « réflexion ». Traducteur d’italien et de japonais, il écrit aussi pour le théâtre et le cinéma. Il publie un récit sur Greta Garbo, Un renoncement (Flammarion, mars 2013). Son Violette Leduc, éloge de la bâtarde, reparaît chez Stock en octobre 2013, à l’occasion de la sortie du film de Martin Provost, Violette, dont il a co-écrit le scénario.

 

José Cuneo est auteur de bande dessinée, illustrateur et peintre argentin de Paris. Il est né en 1965 à Buenos Aires. Il n'a pas dix ans lorsqu'il fabrique ses premiers dessins animés avec du papier calque, un projecteur de fortune et un tourne-disque. Il organise des projections dans la salle d'attente de son père, qui espère lui transmettre un jour son cabinet médical. José Cuneo abandonne les études de médecine au bout de six mois, préférant se faire embaucher comme coloriste et illustrateur pour la presse enfantine. À 20 ans, il veut voir du pays et sillonne l'Europe. À Paris, en 1986, il frappe à la porte de Pif Gadget, qui publie ses planches. Le Journal de Mickey fera de même, ainsi que Globe, Globe hebdo, Yeti et L'Echo des Savanes. En 1988, il rejoint l'équipe de l'hebdo Gai Pied, où plane encore l'aura de son compatriote Copi, mort un an auparavant. Il y aborde avec humour la vie gay, jusqu'à l'arrêt du journal en 1993. José Cuneo continue ses travaux d'illustrateur, organise des ateliers BD et peint des tableaux ainsi que des petits théâtres de carton en trois dimensions. Également comédien, il interprète le rôle d'une bonne de bourgeoise dans la pièce de Christophe Marcq Madame H. À la sortie du Mariage de Roberto en 1999, France Culture l'invite à l'émission « Tout arrive » : il y rencontre une des ses idoles, Alfredo Arias, venu présenter une autre autofiction : Concha Bonita. En 2012 l'Ambassade d'Argentine consacre l'exposition Cajas luminosas aux boîtes lumineuses dans lesquelles José Cuneo recrée l'ambiance des rues de Buenos Aires. Ce travail décide Alfredo Arias à lui confier la scénographie du spectacle El Tigre, et à prolonger cette collaboration par une bande dessinée.

 

 


 

caimans

Dossier de presse

Premières pages

 

vampira

 

holy_home